Blog Palmer International

J’achète mon job !

Il y a une vie professionnelle après le salariat. D'autant plus que le champ des possibles reste ouvert : parmi les solutions, le rachat d'une entreprise. Si vous avez la fibre entrepreneuriale, un capital – même modeste – à investir et l'envie d'en découdre, cet article vous ouvrira de nouveaux horizons.



Salarié un jour … chef d'entreprise ensuite …
La création ou la reprise d'une société ne sont pas l'apanage des salariés en fin de carrière. Si nombre d'entre vous poursuivront leur vie professionnelle jusqu'à l'âge théorique de leur retraite, d'autres font un autre choix, motivé par une employabilité contrariée par l'âge ou par le désir plus précoce de devenir à leur tour patron de boîte.

Dès la quarantaine, il sera peut-être temps d'explorer de nouvelles pistes en mettant en pratique l'ensemble des qualités et des compétences développées dans votre vie professionnelle. A certaines conditions …


Bien se connaître pour se relancer
Racheter une entreprise est toujours un challenge et un changement de vie. Personnel tout d'abord, professionnel aussi. C'est toujours une prise de risque – évitez d'hypothéquer votre résidence principale – qui doit être prise en toute conscience car elle peut impacter votre niveau de vie et votre environnement familial. Votre projet peut induire un déménagement dans une autre région, impactant votre famille. Surtout, êtes-vous prêt à entrer, financièrement et socialement dans un long tunnel de 12 à 18 mois, période nécessaire pour valider/lancer votre projet ?


Se poser les bonnes questions
Quatre possibilités s'offrent à vous : une activité de consultant pour des missions ponctuelles – notamment dans le cadre du management de transition, notre article paru en septembre, la création d'une entreprise, l'achat d'une franchise ou la reprise d'une structure existante, sujet qui nous intéresse ici.


Ne pas perdre de temps
Le rachat d'une entreprise ne doit pas être un choix par défaut, motivé par deux années de chômage. Tout d'abord parce que vos indemnités constituent un revenu pendant votre période de recherche, ensuite car vous restez dans la dynamique vertueuse du projet motivant d'un « job à plein temps ».


Faire le bon choix
Il n'est pas obligatoire de cibler une entreprise dans le domaine dans lequel on a travaillé. L'important, c'est son potentiel et ses perspectives de développement. Par exemple, est-elle digitalisable ? Quel est son univers concurrentiel ? A-t-elle une clientèle bien établie ? Quelle est sa situation financière réelle ? Quels sont ses outils de production, sa politique RH ?


Se former et être accompagné
Le CRA propose une formation, éligible au compte personnel de formation (le CPF) qui peut en financer une partie, vous donnera tous les outils nécessaires pour maîtriser ce nouveau métier de chef d'entreprise.
Ensuite, il faut être bien accompagné pour optimiser vos chances de trouver la bonne entreprise. Le Cabinet Palmer International a développé un partenariat avec VaLiEnte, entièrement dédié à ce process :
- identification et recherche des entreprises dans le « marché caché », ces entreprises qui ne sont pas à vendre, mais prêtes à être rachetées,
- audit de leurs atouts et leur potentiel,
- calcul de leur valorisation,
- accompagnement pour l'ensemble des démarches de la négociation jusqu'au rachat et la période de transition.


Apporter un financement
Il n'est pas nécessaire de disposer d'une somme importante. Un bon projet sera suivi par une banque qui apportera le complément. Plusieurs techniques sont couramment utilisées, comme le LBO – Leverage Buy Out : le repreneur devient actionnaire majoritaire de la société rachetée qui doit rembourser l'emprunt en reversant ses bénéfices à la holding.
Le choix d'un actionnariat minoritaire permet quant à lui de financer une plus grosse acquisition.


Fin de salariat ne rime pas forcément avec fin de parcours …
… Surtout si vous avez toujours faim et envie … Nous vous proposerons le mois prochain l'exemple concret d'une reprise réussie.

0
Palmer poursuit son développement dans le manageme...
Dress code … dress cool

L'utilisation de ce site implique l'utilisation de cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Ils sont stockés 60 jours.